INTERVIEW de Mehdy Brunet

 

Bonjour Mehdy

 

Le Chat a envie de vous connaître un peu plus ! êtes-vous prêt à affronter sa curiosité ?

Pouvez-vous vous présenter ? Où êtes-vous né ? Où avez-vous vécu ?

Est-ce que vous pouvez me parler de votre enfance ? 

Quelle place la lecture occupait-elle chez vos parents ? Y avait-il des livres, des journaux, des revues ? Que lisiez-vous quand vous étiez enfant et adolescent(e) ? Quels sont les auteurs que vous aimiez ? Et maintenant ?

Et oui je veux tout savoir !

 

Bonjour le chat,

Alors, je suis né dans les Deux-Sèvres, mais j'ai un peu vadrouillé depuis : la Gironde, la Haute-Savoie, l'île de la Réunion, la Lozère, la Normandie...enfin, j'ai bougé.

Les livres chez moi ? Ma mère avait une pleine bibliothèque qu’elle a essayé de me forcer à lire, mais je n'aimais pas du tout ce qui s’y trouvait et comme à l'école ce n'était pas mieux, j'ai très vite fait un blocage avec la littérature. La BD était le seul univers que j'appréciais.

37 ans de blocage, j'ai tout à découvrir.


En dehors de votre activité d’écrivain, est-ce que vous avez un travail en plus de celui-ci ? Quelle est votre profession ? Avez-vous eu d’autres activités professionnelles ?

Est-ce que l’emploi que vous occupez vous laisse du temps pour l’écriture ?

 

Je ne me considère pas écrivain, j'ai encore du boulot pour y arriver.

 

C'est  « l'écrit » le travail en plus, je suis technicien d'usinage et je fais partie du service des méthodes d’une société qui fabrique des pièces pour le secteur de l'automobile.

Mon emploi me laisse très peu de temps, alors je profite des moindres pauses pour pouvoir gribouiller quelques mots.


Y a-t-il des moments précis où vous écrivez ? Écrivez-vous régulièrement ou pas vraiment ? Vous est-il déjà arrivé de rester longtemps sans écrire ? Si oui, pour quelle raison ? Trouvez-vous que vous manquez de temps pour écrire ? Où écrivez-vous ? Avez-vous un espace pour écrire ?

Dans quel état êtes-vous quand vous écrivez ?

 

Je n'ai pas le choix des moments.

Aujourd’hui j'écris pendant la pause déjeuner de 12h30 à 13h30, les collègues doivent me prendre pour un illuminé, puis j'essaye de remettre au propre le soir. Je n'ai pas vraiment d'endroit, car une fois isolé dans mon histoire, tout ce qui est autour de moi disparait.

Oui, il m’arrive de rester plusieurs jours sans écrire, parce qu’à force de veiller et après une journée de travail la fatigue prend le dessus.


Pourriez-vous me raconter comment vous avez commencé à écrire ?

Qu’est-ce que vous avez commencé par écrire ? Quand ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ? Faisiez-vous lire ce que vous écriviez ? Si oui, à qui ? Quels étaient les avis que vous récoltiez ? Avez-vous été encouragé, découragé ? Par qui ?

 

La première chose que j'ai écrite c’est le prologue de "Sans raison" et c'était en décembre 2013. Je m'y suis mis après avoir terminé un livre de Jean Luc Bizien, car il a su m’emmener si loin dans mon imaginaire que j'ai eu envie d'essayer de manipuler les mots à mon tour.

Ma femme lisait l'histoire au fur et à mesure que je l'écrivais, elle m'a beaucoup soutenu et encouragé dans cette aventure. Au beau milieu du manuscrit j'ai même reçu les encouragements de Jean Luc Bizien en personne lorsque j’ai pu le rencontrer sur un salon ! Je vous laisse imaginer à quel point j'étais gonflé à bloc.

Découragé, oui aussi, par des personnes qui organisent des groupes d'écritures et de lectures. Ils me disaient que les raisons pour lesquelles j'écrivais n'étaient pas les bonnes, que je ne comprenais rien au sens même de l'écriture, que ça ne pouvait pas aboutir. Mais je suis une bourrique, alors j'ai insisté (j'ai tiré la langue là ! :D )


Combien de temps s’est-il écoulé entre le moment où vous avez eu un manuscrit prêt et le moment où vous avez décidé de faire des démarches pour le publier ? Est-ce que quand vous l’écriviez, vous aviez déjà en tête l’idée de le publier ? Qu’est-ce qui vous a poussé à publier ? Est-ce que vous trouvez que c’est une étape importante ? Nécessaire ? Ou pas ?

 

Il s'est passé environ deux minutes, juste le temps de rassembler toutes les adresses que j'avais notées…

Lorsque je l'ai commencé, je n'avais pas pour but de le publier et SURTOUT je n'imaginais pas que cela pourrait se réaliser, mais l'idée n'a tout de même pas trainé à s'installer dans un coin de ma tête. Et puis, bon sang, c'est 17 mois de boulot ! 17 mois pendant lesquels lorsque j'écrivais je n'étais pas avec les miens, alors ça méritait bien que je fasse quelques envois, n'en déplaise au sens même de l'écriture (j’ai encore tiré la langue ! :D ).

 

Quand avez-vous publié votre premier livre ? Quel était le mode d’édition ? Vous rappelez-vous votre sentiment lorsque votre premier livre a été publié ?

 

"Sans raison" est sortit en avril 2015, ce qui me rappelle qu'il va falloir que je me trouve une bonne façon de faire pour écrire plus vite, et j'ai eu la chance incroyable de recevoir plusieurs réponses positives. Mais une petite voix me disait qu'il fallait que je le confie aux éditions "Taurnada" et je suis plus que ravi de l'avoir écoutée parce qu'ils sont fabuleux.

Lorsqu'il a été publié, ça a été une EXPLOSION DE SENTIMENTS, une joie immense de l'avoir entre les mains. Joie d'autant plus grande que le tout premier exemplaire, j'ai pu l'offrir à l'auteur qui était à l'origine de ce rêve complètement fou.

 

Qui a décidé de la présentation du livre sur les pages de couverture ?

 

C'est mon éditeur qui avait les bonnes idées, je me contentais d'acquiescer.


Avez-vous participé à des concours littéraires ? Avez-vous reçu des prix ? Comment la participation se déroulait-elle ?

 

"Sans raison" à reçu la plume d'or 2016 dans la catégorie nouvelle plume du site Plume Libre (quel bonheuuuuuur) et il était en lice pour deux autres prix.

Pour ce qui est de la participation, on se lève un matin et on apprend que l'on fait partie de la course.


À partir du moment où vous avez publié votre premier ouvrage, vous a-t-il été plus facile de publier ensuite ?

 

La seule chose qui a été facile, c'était de savoir où envoyer le manuscrit, parce qu'il y a toujours autant de travail à faire dessus. Il faut que le contenu soit à nouveau suffisamment séduisant pour convaincre.


Où peut-on trouver vos livres ? Vos livres se trouvent-ils en librairie et savez-vous lesquelles ? À combien d’exemplaires vos livres ont-ils été tirés ? Certains ont-ils été réédités ?

 

Il est disponible n'importe où sur commande, mais il doit y avoir quelques centres culturels où je suis passé en séance de dédicaces qui ont encore des exemplaires.

 

Pouvez-vous me parler en quelques mots de vos livres ? Est-ce qu’ils sont d’un genre particulier ? Pouvez-vous dire quelques mots du thème ou de l’histoire ? Des personnages ? Est-ce que ça se passe à une époque et dans un lieu particulier ?

C'est un thriller et certains disent qu'il est très noir. En ouvrant la première page, vous vous enfoncez immédiatement dans une course poursuite qui ne vous laissera pas le temps de reprendre votre souffle, vous assisterez à la descente aux enfers d'un homme qui, pour ne pas sombrer dans la folie, va se muer en prédateur et chasser les responsables de la mort de sa femme et de sa fille.

Pour le deuxième, je ne peux pas vous en dire trop parce que je viens juste de signer mon contrat (danse de la joie, cri de guerre, bouchon de champagne au plafond).

 

Est-ce que vous avez écrit ce livre pour une occasion particulière ou pour témoigner de quelque chose en particulier ?

Mais alors, rien de tout ça ! Il faut d'abord que j'apprenne à écrire avant d'essayer de faire passer des messages.

Je me suis contenté de vouloir écrire une histoire qui ferait frissonner le lecteur comme il pourrait le faire au cinéma devant un bon film d'action.

 

Vous serez présent au Rencontres Littéraires « Les Polars du Chat » le 8 et 9 juillet au Creusot, Pouvez-vous me dire ce que vous attendez de ces rencontres ?

Comme certainement beaucoup d'auteurs je vous dirais "l'échange".

Je me sens extrêmement privilégié lors de ces moments là, parce que les lecteurs se déplacent uniquement pour discuter ou/et découvrir les auteurs présents. Ils vous demandent ce que vous lisez et comment vous écrivez. S'ils sont touchés par la discussion, ils repartent avec votre histoire(la vôtre) et votre histoire(le livre)...

Pour ceux d'entre eux qui ont lu votre roman, ils vous expliquent comment ils ont imaginé vos personnages. Ils vous disent : "Je me suis fait avoir" ou "J'avais deviné".

C'est un moment de partage magique.

 

Si vous aviez quelques mots à dire aux lecteurs, pour qu’ils viennent vous rencontrer au Salon ?

J'ai arrêté de fumer mais j'arrive encore à me contrôler...enfin, je ne mords presque plus.

Et puis, hé ! Vous avez vu l'affiche ? Je vais me mettre en mode groupie moi.

 

Merci infiniment Mehdy d’avoir répondu à la curiosité du Chat ! Je vous dis à très bientôt les 8 et 9 juillet au Creusot !

 

 



Ajouté le 22/06/2017 par Le Chat - 0 réaction INTERVIEW

Réagir


CAPTCHA